Tous les titres du catalogue sont disponibles à la vente au 66, rue du Cardinal-Lemoine, du mercredi au samedi de 11 h à 13 h et de 14 h à 19 h

 

 


Léon Chestov

Shakespeare et son critique Brandès

 

Shakespeare et son critique Brandès, publié en 1898, est le premier livre de Léon Chestov, le seul de lui qui n’avait encore jamais été traduit en français. Quarante années après sa parution, peu avant sa mort, Chestov a raconté lui-même la genèse de ce texte, né de la colère que lui inspirèrent les écrits du critique rationaliste danois Georg Brandès consacrés à Shakespeare, alors que lui-même était encore bouleversé par la lecture des œuvres du dramaturge anglais.


Natsume Sôseki

Poèmes

 

Les romans et essais de Sôseki n’atteignent pas à la profondeur que recèle le recueil de ses poèmes en chinois classique resté jusqu’à ce jour inédit en français. À mesure que nous avançons dans la lecture, Sôseki avance en âge et nous émeut par la patiente description de ce que son esprit perçoit soudain, tantôt inquiet, aux prises avec la méditation et la maladie, tantôt rasséréné par le vert des bambous ou le jaune du colza, par la contemplation des paysages ou des « blancs nuages ».



 

 

G. K. Chesterton

Saint François d’Assise

 

« Ce François qu’il admirait, Chesterton eut la grandeur de nous le faire apparaître dans son étrangeté presque inconcevable, surhumaine… » Personne n’a jamais mieux saisi l’esprit de saint François d’Assise, sa nature impétueuse et le regard neuf qu’il porte sur le monde, que Chesterton, dans le livre qu’il lui a consacré en 1924, ici réédité dans la traduction d’Isabelle Rivière, initialement parue en 1925, avec une préface inédite d’Anne Weber.


Isaac Babel

Cavalerie rouge

 

Enfin disponible en poche, dans la nouvelle traduction de Sophie Benech, le livre qui a fait la gloire de Babel. Dès 1924, avant même que les textes qui le composent soient réunis en recueil, Viktor Chklovski évoquait à son propos le « Salambô » de Flaubert et ajoutait « même un incendie qui brûle aussi lumineux qu’un dimanche ne peut se comparer au style de Babel ». Avec une préface inédite de Jean-Christophe Bailly.




 

La librairie

Ouverture du mercredi au samedi de 11 h à 13 h et de 14 h à 19 h.

Vous y trouverez, en plus de nos propres ouvrages, l’ensemble des titres de deux maisons d’édition avec lesquelles nous sommes liés, les éditions La Dogana et les éditions Interférences.

Vous découvrirez également un large choix de gravures de Claude Garache disponibles à la vente et consultables en permanence dans nos locaux.

Envoi de manuscrit

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter. Vous recevrez par la suite nos nouveautés et informations.



Rejoignez-nous sur Facebook